La chiropraxie est utile au quotidien en réponse aux affections les plus répandues de l’appareil locomoteur.

La chiropraxie est préconisée dans le traitement et la prévention de nombreux troubles fonctionnels ou pathologiques de l’appareil locomoteur qui se traduisent notamment par des contractures, des douleurs ou une limitation du mouvement. Les effets thérapeutiques de la chiropraxie sont validés scientifiquement pour les indications suivantes, et font l’objet de publications régulières dans la littérature indexée.

Le système nerveux est ce que nous avons de plus précieux, il régit toutes les fonctions de votre organisme: vos actions, votre sensibilité, vos organes, vos émotions… Il est l’ordinateur de bord de votre corps, il coordonne et gère les multiples informations qui lui parviennent.

Extrêmement complexe il est aussi très fragile. C’est pourquoi il est protégé par une armure osseuse: le cerveau est protégé par le crâne et la moelle épinière par les 24 vertèbres mobiles de la colonne vertébrale.

Ces deux systèmes sont intimement liés anatomiquement et physiologiquement. La mobilité vertébrale peut être compromise et provoquer alors une interférence nerveuse qui empêche la communication entre le cerveau et le reste du corps, et impliquer des symptômes non désirés.

C’est là que la chiropraxie prend tout son sens !

  • Cervicalgies mécaniques 
  • Lombalgie mécanique (douleur dans le bas du dos)
  • Lumbago (blocage aigu des vertèbres lombaires)
  • Sciatique (face arrière de la cuisse) et cruralgie (face avant de la cuisse)
  • Torticolis musculaires ou vertébraux
  • Dorsalgies musculaires et mécaniques (douleurs entre les omoplates)
  • Névralgie Intercostale
  • Névralgie cervico-brachiale (douleur cervicale irradiant dans un bras)
  • Douleur en relation avec des troubles de statique rachidienne ou scoliose 
  • Douleurs projetées (douleurs pseudo viscérales par irradiations de souffrances rachidiennes)
  • Certaines douleurs du coccyx
  • Céphalées (maux de tête) d’origine cervicale
  • Douleurs projetées de la face d’origine cervicale
  • Vertiges (en particulier dans les suites de coup du lapin)
  • Syndrome douloureux de l’articulation temporo-mandibulaire (mâchoire)
  • Dysfonctionnement du bassin (syndrome douloureux des sacro-iliaques)

La chiropraxie est efficace pour soulager également les affections des articulations périphériques:

 
 
Pour l’ensemble de ces indications, la chiropraxie peut constituer une alternative ou complément thérapeutique aux traitements conventionnels.
L’amélioration de troubles fonctionnels viscéraux après prise en charge chiropratique est rapportée de manière empirique par de nombreux cliniciens et patients (par exemple une modification du transit intestinal, une sensation d’amélioration respiratoire, une modification du cycle menstruel, une amélioration des coliques infantiles, etc.).