LES MAUX DE LA GROSSESSE

La grossesse est une période importante de changements posturaux, hormonaux et physiologiques.

Au fil de la croissance du fœtus, la lordose lombaire (ou cambrure) de la femme enceinte s’accentue pour compenser la modification de son centre de gravité.

La taille et le poids du fœtus évoluent rapidement ; la poitrine de la future mère s’alourdit, provoquant ainsi des douleurs localisées au niveau du bassin et des vertèbres dorsales.

POURQUOI VENIR CONSULTER LORS DE LA GROSSESSE ?

  • Par prévention, pour vivre une grossesse et un accouchement en pleine forme
  • Pour soulager les douleurs au dos
  • Pour soulager les douleurs sciatiques
  • Pour soulager les tensions au niveau du bassin et de l’abdomen
  • Pour soulager les douleurs à la cage thoracique
  • Pour soulager les maux de tête
  • Pour soulager les engourdissements aux mains (syndrome du canal carpien)
  • Pour soulager les troubles digestifs : remontées acides, digestion difficile…
  • Pour soulager les troubles du sommeil
  • Pour des conseils posturaux
  • Pour faciliter la mobilité du bébé dans l’utérus et ainsi :

– Augmenter ses chances de bien se positionner pour l’accouchement

– Limiter les tensions articulaires, musculaires et nerveuses du bébé

  • Pour diminuer le risque d’interventions lors de l’accouchement (forceps, ventouses, césarienne)
  • Pour diminuer le temps de l’accouchement

ENCEINTE, EN FORME !

Le traitement chiropratique agit sur l’alignement du bassin et la mobilité articulaire favorisant ainsi le bien-être quotidien de la femme enceinte.

La chiropratique est particulièrement indiquée durant la grossesse. Dans une période où la prise de médicaments doit être envisagée avec la plus grande prudence, elle permet de lutter efficacement et naturellement contre la douleur.

 C’est pourquoi de nombreux gynécologues obstétriciens et sages-femmes de par le monde encouragent les femmes enceintes à consulter un 

 Il n’est plus à démontrer que le bon développement de l’enfant in utero est intimement lié à l’état de santé de la mère, tant physique que psychologique. La chiropratique veille tout au long de cette grossesse au bon équilibre de ce merveilleux tandem.

QU’ATTENDRE DE LA CHIROPRATIQUE ?

Les manipulations exercées par le chiropracteur peuvent en outre contribuer à la bonne position du fœtus dans l’utérus et, de ce fait, faciliter l’accouchement. Un suivi chiropratique régulier pendant votre grossesse peut diminuer de façon significative le temps de travail et toutes les douleurs liées à la grossesse, comme on le voit régulièrement en cabinet et comme le montre ces deux études.

  • Pour les femmes suivies en chiropratique pendant la grossesse, le temps de travail lors de l’accouchement diminue en moyenne de 24% par rapport à un groupe de femmes non suivies.

Fallon J., »the effect of chiropractic treatment on pregnancy and labor: a comprehensive study »1991

  • 84% des patients ayant reçu des ajustements chiropratiques pendant leur grossesse ont mentionné avoir ressenti un soulagement des douleurs du bas du dos. Elles ont également moins ressenti de douleur au dos lors des contractions lorsque les soins chiropratiques ont été suivis durant la grossesse.

Diakow P.R., Gadsby T.A., Gleddie J.G., Lepich D.J., Scales A.M., « back pain durring pregnacy and labor », JMPT,1991, 14(2),116-8.

Après la naissance, le chiropracteur corrige les dysfonctionnements de l’appareil locomoteur liés à la grossesse, prévenant ainsi les douleurs dorsales susceptibles de persister.

Il examine le nouveau-né afin de détecter de possibles lésions articulaires liées aux conditions de l’accouchement. Ces dysfonctionnements peuvent avoir des conséquences très diverses, telle que des troubles du sommeil ou les troubles viscéraux. Par un travail de pressions très douces et précises, le chiropracteur est capable de détecter et corriger ces lésions dès le premier âge de la vie.