La prise en charge chiropratique comprend 3 phases:

feu-rougePhase aigue – Correction et soulagement (les premières semaines)

Une fois la cause des symptômes établie, l’objectif de cette phase est de soulager la douleur et/ou de diminuer les symptômes le plus rapidement.

Des visites rapprochées permettent de rééduquer la colonne vertébrale et le systeme nerveux. Elles seront dès que possible espacées au fur et à mesure que les douleurs s’estompent. Chaque ajustement se construit à partir du précédent, c’est pour cela que lors de cette phase chaque visite compte.

feu-orangePhase de stabilisation (les mois suivants)

Bien que le début de cette phase soit généralement marqué par un soulagement notable des symptômes, le traitement chiropratique doit être poursuivi afin de permettre que le système squelettique s’adapte au nouvel équilibre vertébral, discal, musculaire et ligamentaire.Cette phase requière du temps et dépend de la capacité de récupération de chacun. La fréquence des consultations diminue.

Interrompre le traitement à ce stade garantirait la rechute, car il ne faut pas confondre soulagement temporaire et guérison. Lors de cette phase, les soins consistent à traiter la colonne vertébrale pour que sa nouvelle biomécanique se rapproche de plus en plus de la normalité, avec une flexibilité et une mobilité optimales.

Il s’agit de maintenir les acquis des corrections pour ne pas retomber dans le problème initial. Par exemple, pour un lumbago, cette période va correspondre à la période de cicatrisation du disque intervertébral. A la suite du traitement initial, le disque est beaucoup moins douloureux, mais reste néanmoins fragile plusieurs semaines.

feu-vertPhase de prévention (toute la vie)

Cette phase permet d’éliminer les troubles qui se mettent en place au fil du temps, qui peuvent provoquer des rechutes. L’absence de symptômes n’est pas nécessairement un gage de bonne santé.

Une carie est plus facile à traiter si elle est détectée tôt ; il en va de même pour les problèmes vertébraux. Faire examiner votre colonne vous évitera bien des problèmes à l’avenir et réduira la durée d’un éventuel traitement.

Pour conserver les acquis, une visite par mois à une visite par trimestre (selon vos besoins) suffira à vous maintenir équilibré. La fréquence des visites de prévention dépend beaucoup de l’état de santé, de l’âge, et de l’hygiène de vie du patient.

Des visites rapprochées permettent de rééduquer la colonne vertébrale et le systeme nerveux. Chaque ajustement se construit à partir du précédent, c’est pour cela que lors de cette phase chaque visite compte.