Le torticolis congénital est dû soit à une mauvaise position du foetus dans le ventre de sa mère soit en grande partie à l’accouchement même si celui-ci s’est « très bien passé ». Les forces exercées sur la tête et les cervicales du bébé sont toujours énormes(beaucoup plus avec forceps, ventouse…), et peuvent créer des subluxations vertébrales, hématomes dans les muscles du cou…

Le gynécologue ou la sage femme font du mieux qu’ils peuvent pour sortir votre bébé mais doivent pour cela quelques fois dépasser les limites physiologiques. Il est très important d’ agir le plus rapidement possible. Pris très tôt cette pathologie est facilement traitée en Chiropratique. Plus on attend plus cela compromet les chances de réussir.

Etudes relatives au torticolis congénital:

1- Une analyse rétrospective d’ enfants avec torticolis congénital recevant des soins chiropratiques.
Joel Alcantara, Rosemary E. Oman, Gian Joerger. ICPA,Media,PA,USA. July 9-12, 2004.

        Cette étude porte sur 25 enfants d’ une moyenne de 4 mois et demi tous atteints de torticollis congénital. 15 on été référés par des pédiatres, 6 par les parents, 3 par des infirmières. 5 enfants avaient reçu des traitements médicaux sans succès. 1 enfant a été diagnostiqué du syndrome de Russel Silver. Les 24 autres ont été complètement guéris avec une moyenne de moins de 5 visites. Le résultat montre l’efficacité des ajustements chiropratiques très spécifiques « haute vélocité basse amplitude ».

2-Vous trouverez plein d’autres articles scientifiques et études de cas sur www.icpa4kids.org/chiropractic-research/